Où est-elle

 

Nous désirons tous ce que nous n’avons pas

Sans voir les chances qui nous entourent là

Mais que l’amour est difficile à trouver ici-bas

A moins que je ne sois si peu doué pour cela

 

Je l’attends bien plus que ne la cherche

Me remarquera-t-elle ou entendra-t-elle mon prêche

 

J’ai beaucoup espéré, attendu en vain

Je suis si fatigué de tendre les mains

Vers cette moitié que je ne distingue au lointain

A tendre… A tendre… Attendre le cœur sur la main

 

Je l’attends bien plus que ne la cherche

Me remarquera-t-elle ou entendra-t-elle mon prêche

 

Etre quelqu’un de bien se l’entendre dire

Est un compliment qui ne saurait suffire

Je laisse le soin aux autres de médire

Il ne me reste comme salut que d’écrire

 

Je l’attends bien plus que ne la cherche

Me remarquera-t-elle ou entendra-t-elle mon prêche

 

Avec la solitude comme compagnon point de rupture

Avec la solitude comme compagnon points de suture

Au fur et à mesure des certitudes pour un autre futur

 

Au fur et à mesure que se croisent nos destins

Pour qu’enfin se prennent nos mains

Pour qu’enfin nous prenions le même chemin

 

Je l’attends bien plus que ne la cherche

Je l’attends et c’est elle qui se cherche

 

 

© " Poèmes... Po M… Po Aime… "
Toute reproduction totale ou partielle des images, des textes ou de l'apparence du site est interdite.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×