Elle me plait

 

Derrière les sourires je la devine

Cachée par les rires l’âme blessée

Pour l’aborder il me faut  un peu l’apprivoiser

Prendre la peine pour apercevoir la divine

 

Elle me plait beaucoup et elle ne le sait pas

Je ne vais pas lui dire c’est mieux comme ça

 

Si elle est la sentimentale tant attendue

Elle aura les qualités et la vue

Percevra en nous toutes les potentialités

Osera et aimera peut-être comme jamais

 

Elle me plait beaucoup et elle ne le sait pas

Je ne vais pas lui dire c’est mieux comme ça

 

J’aimerai la prendre dans mes bras

La caresser sensuellement de mes doigts

L’embrasser à n’en plus pouvoir respirer

La regarder heureuse et émerveillée

 

Elle me plait beaucoup et elle ne le sait pas

Je ne vais pas lui dire c’est mieux comme ça

 

Lui faire l’amour, la sentir partir

Pour la retrouver avec son si joli sourire

Nous mélanger, s’échanger, s’offrir

A n’en plus toucher terre, défaillir

 

Elle me plait beaucoup et elle ne le sait pas

Je ne vais pas lui dire c’est mieux comme ça

 

Chaque matin que m’accordera le divin

Je lui déposerai un doux baiser satin

Chaque jour je n’aurai de cesse

De rendre heureuse cette Princesse

 

 

 

©" Poèmes... Po M… Po Aime… "
Toute reproduction totale ou partielle des images, des textes ou de l'apparence du site est interdite.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site