Comme un trait

 

Comme un trait de lumière

Qui me transperce les paupières

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

D’un rêve éternel de soleil

 

Comme un trait de souffrance

Qui me transperce l’espérance

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

De la caresse d’une goutte de miel

 

Comme un trait de violence

Qui me transperce le silence

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

D’un profond silence du réveil

 

Comme un trait de météorite

Qui me transperce la nuit étoilite

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

D’un feu d’artifice vermeil

 

Comme un trait de fulgurance

Qui me transperce la somnolence

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

D’amnésie, d’oublis et pas de conseil

 

Comme un trait d’envie

Qui me transperce l’ennui

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

De ne plus me souvenir des veilles

 

Comme un trait de béatitude

Qui me transperce la solitude

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

D’une amoureuse qui embrasse mon éveil

 

Comme un trait longiligne de crayon

Qui me transperce, me mine à sa façon

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

De desseins qui m’émerveillent

 

Comme un trait d’union

Qui me transperce de son aiguillon

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

De mots doux qui m’ensommeillent

 

Comme un trait de pinceau

Qui me transperce mon tableau

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

D’éclats, de couleurs qui m’égayent

 

Comme un trait de cette plume

Qui me transperce la brume

J’ai besoin d’un rayon de sommeil

De lendemain plus jamais pareil

 

Comme un trait d’espoir

Qui me transperce les déboires

J’ai besoin d’un rayon d’amour fou

De ranger les mauvais souvenirs au clou

 

Comme un trait de patience

Qui me transperce mes défaillances

J’ai besoin d’un rayon d’amour fou

De me livrer sans aucun tabou

 

Comme un trait de jolie folie

Qui me transperce enfin la vie

J’ai besoin d’un rayon d’amour fou

De ses sentiments qui me font gribou

 

Comme un trait de croustillance

Qui me transperce toutes mes croyances

J’ai besoin d’un rayon d’amour fou

De nos regards, dans des draps défaits, filous

 

Comme un trait pour te dire merci

Qu’il te transperce lui aussi

Nous avons besoin à chaque matin

De ce rayon d’amour fou … enfin

Nous avons besoin à chaque matin

De ce rayon d’amour fou … câlin

 

 

 

 

 © " Poèmes... Po M… Po Aime… "
Toute reproduction totale ou partielle des images, des textes ou de l'apparence du site est interdite

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×